Vidéo

Un challenge pour changer ses habitudes dans l'assiette

2020-11-12 09:13:00

Hélène prépare le repas du soir avec ses enfants; Thelio 9 ans et Fleur 7 ans. La recette est plutôt originale :

« Là nous sommes en train de faire griller des graines de tournesol, on s'en sert soit à l'apéritif pour remplacer les cacahuètes ou pour agrémenter plats de légume : là ce soir ça va être un gratin ».

Au menu ce soir : un gratin de légume.
La famille cuisine différemment depuis qu'elle a participé au Cool food challenge Hèlène a gardé le tablier.

« Nous avons reçu ça comme cadeau pour notre participation au Cool Food club où il y avait des atelier où il ya avait plusieurs famillesqui se regroupaient ça a été un échange entre adultes mais aussi entre enfants ».

Derrière ces échange, un défi franco-britannique lancé en janvier 2018 et relayé en Bretagne par l'association Alterbreizh avec deux objectifs simples: réduire les émissions de carbone et faire des économies.

« On a eu l'idée de créé un outil qui se veut pédagogique, ludique pour changer de pratiques dans l'assiette. On va vous demander si vous avez un peu gaspiller un petit peu, pas du tout, et donc ça nous permet de mesurer le changement de pratiques à la maison et de vous dire au final vous avez économisé tant d'argent par semaine.
Le gain financier peut atteindre 1500 € par an pour une famille de quatre si on exclu viande et poisson à la moitié des repas. Pour autant le Coolfood n'est pas végétarien.

« Je suis ce qu'on peut dire une « flexitarrienne », c'est un petit peu le mot à la mode en ce moment. C'est vrai que j'ai réduit mes quantités au niveau des produits carnés. Mais par contre aujourd'hui quand j'achète de la viande j'achète bio et local au maximum ».

Coolfood a reçu le prix européen Regiostar le 14 octobre dernier. Désormais le challenge pour les promoteurs : séduire la restauration collective pour une assiette bas carbone, saine savoureuse et durable.